Système d'information d'Emploi Ontario (SIEO)

Les intervenants ont accès aux divers programmes répertoriés dans le SIEO grâce à ONe-key, le service d’inscription en ligne sécurisé du gouvernement de l’Ontario. Ce système permet de vérifier l’identité de la personne et d’autoriser l’accès tout en garantissant la sécurité.   

La première fois que vous utiliserez le système de sécurité ONe-key, il vous faudra créer un compte et établir un identificateur et un mot de passe qui vous appartiendront exclusivement. Cette démarche n’est nécessaire qu’une seule fois. Par la suite, votre identificateur et votre mot de passe seront les seuls renseignements de sécurité qu’il vous faudra introduire pour avoir accès au SIEO en ligne. L’accès aux divers programmes répertoriés dans le SIEO exigera des codes d’inscription et d’authentification.

Le SIEO se compose des systèmes suivants :

Participation des utilisateurs du SIEO

Au printemps 2016, une nouvelle stratégie de mobilisation des utilisateurs du Système d’information d’Emploi Ontario (SIEO) a été mise sur pied. La stratégie comprenait la mise en place d’un groupe de référence externe du SIEO et la conception d’un processus simplifié de collecte de commentaires de la part de tous les utilisateurs di système. La mobilisation des utilisateurs pour toutes les phases du cycle de vie de développement d’un système (c.-à-d. planification, conception, essais, mise en œuvre et soutien) est importante, car elle permet d’obtenir une application qui reflète avec exactitude les besoins des utilisateurs et qui favorise la confiance de ceux-ci.

La première réunion du groupe de référence externe du Système d’information d’Emploi Ontario (SIEO) a eu lieu le 5 octobre. Ce groupe est composé de représentants des utilisateurs du SIEO des quatre coins de la province, qui apportent une foule d’expériences utilisateurs à la table de discussion (p. ex., durée d’utilisation du système, rôle d’utilisateur, expertise, etc.). La réunion inaugurale a été un événement stimulant et plein d’énergie, auquel a participé David Fulford, sous-ministre adjoint de la Division de l’emploi et de la formation.