Instructions relatives au modèle de plan stratégique des CLPE

Introduction

Le modèle de plan stratégique des conseils locaux de planification en matière d’emploi (CLPE) doit être rempli par chaque CLPE qui présente une demande de financement pour l’offre de services. Le présent document contient des instructions précises pour remplir le modèle de plan stratégique.

Objet

Le plan stratégique est l’un des principaux outils utilisés par les organisations pour augmenter leurs chances d’atteindre leurs objectifs. Le plan stratégique vise à permettre aux CLPE d’établir la façon dont ils respecteront leurs engagements en matière de rendement, en accord avec le ministère, tout en respectant les limites du budget et l’échéancier du projet pilote. Une fois établi, le plan stratégique précisera les engagements en matière de rendement qui seront intégrés à votre entente modifiée. Le modèle de plan stratégique du CLPE doit :

  • être fondé sur des données probantes;
  • établir les priorités stratégiques du CLPE pour l’année à venir;
  • être éclairé par la consultation des intervenants de la collectivité.

Les principes suivants guideront les activités pilotes. Les CLPE :

  • seront aussi « locaux » que possible, compte tenu de la situation particulière de la collectivité mettant en œuvre le projet pilote;
  • veilleront à ce que la planification locale et la coordination des services soient intégrées et englobent Emploi Ontario (EO) et d’autres services d’emploi et de formation, services sociaux et services de soutien dispensés localement;
  • aideront tous les intervenants, et surtout les fournisseurs de services et les employeurs, à acquérir une même compréhension des problèmes relatifs à l’offre et à la demande sur le marché du travail local grâce à la collecte et à la diffusion de renseignements pertinents sur le marché du travail local;
  • favoriseront la collaboration entre tous les intervenants de la collectivité, notamment les autres ministères et les autres ordres de gouvernement.

Objectifs du programme des CLPE

L’objet du projet pilote des CLPE est de créer un réseau d’intermédiaires pour améliorer les conditions au sein des collectivités locales grâce à l’amélioration de la collecte et de la diffusion de renseignements sur le marché du travail local ainsi qu’au renforcement de l’engagement des collectivités en faveur de formules locales dans la planification et la prestation des services d’emploi et de formation. Le CLPE aidera à améliorer :

  • le taux de participation des employeurs aux programmes d’emploi et de formation (p. ex., un stage de travail des Services d’emploi (SE));
  • la coordination des services entre les fournisseurs de services locaux (p. ex., entre les fournisseurs de services d’EO actifs dans la collectivité);
  • la planification locale intégrée des services d’EO et autres entre les fournisseurs de services.

Responsabilités du ministère

Le ministère est chargé de conseiller les CLPE sur les sujets suivants :

  • l’échéancier approprié pour la soumission de leur modèle de plan stratégique;
  • les priorités gouvernementales et ministérielles, la législation provinciale et d’autres éléments qui pourraient avoir des répercussions sur leur planification stratégique;
  • la détermination des problèmes qui doivent être réglés avant l’approbation finale de leur modèle de plan stratégique.

Le ministère examinera chaque modèle de plan stratégique reçu et jugera si les engagements en matière de rendement sont appropriés pour les fonds demandés.

Responsabilités des CLPE

Les CLPE incluront des détails dans leur modèle de plan stratégique pour illustrer la relation entre :

  • les livrables du plan stratégique à réaliser du 1er avril 2016 au 31 mai 2017;
  • les objectifs du projet pilote;
  • les résultats attendus liés aux livrables du plan stratégique et leurs répercussions sur les intervenants des CLPE;
  • les mesures de rendement à utiliser pour évaluer l’atteinte et les répercussions des livrables ainsi que les avantages pour les intervenants.

Le personnel du ministère s’engage à soutenir les CLPE dans l’élaboration de leur plan stratégique; cependant, chaque organisation sera responsable d’atteindre les livrables définis dans son plan stratégique, dans le respect du budget et de l’échéancier prévu.

Instructions du plan stratégique

Introduction

Ce modèle de plan stratégique a été créé afin d’offrir, pour tous les CLPE subventionnés, une méthode uniforme pour leur permettre d’établir les livrables et les engagements en matière de rendement ainsi que la manière de les atteindre, en accord avec le ministère, tout en respectant les limites du budget et l’échéancier du projet pilote.

Si la présentation du modèle de plan stratégique est une exigence minimale de planification, les CLPE peuvent y joindre tout document justificatif (organigrammes, etc.) qu’ils jugent nécessaire. De plus, le ministère peut demander aux CLPE de fournir plus de renseignements ou des documents justificatifs additionnels selon les besoins.

Chaque section du modèle de plan stratégique doit être remplie, sauf indication contraire.

Le modèle de plan stratégique des CLPE sera publié en format PDF sur le site Web Espace partenaires Emploi Ontario (EPEO).

Il s’agit d’un formulaire PDF à remplir en ligne. Vous aurez donc besoin du logiciel Adobe Acrobat pour remplir le modèle. Veuillez communiquer avec la personne ou le service responsable du soutien technique de votre organisation si vous avez besoin d’aide pour l’utilisation d’Adobe Acrobat.

Une fois le modèle rempli, nous vous recommandons de l’enregistrer sur le disque dur de votre ordinateur dans un dossier facile d’accès.

Les modèles remplis à la main seront refusés.

Lorsque vous remplissez le modèle de plan stratégique, il est recommandé d’avoir sous la main votre entente de CLPE et le guide de présentation de demandes en réponse à un appel de propositions.

Pour des instructions pus détaillées sur la façon de soumettre le plan, consultez la première page du modèle de plan stratégique ainsi que la section 5.13 du présent document, intitulée « Soumission du plan stratégique ».

Pour obtenir de l’aide, veuillez communiquer avec votre conseillère ou votre conseiller en emploi et en formation du MFCU.

Coordonnées et déclaration des CLPE

 Cette section du présent modèle comprend divers renseignements de base sur votre organisation, y compris les coordonnées de la personne-ressource.

La personne-ressource est celle qui reçoit tous les courriels créés par le système, comme les rapports des prévisions des dépenses (RPD), l’état des revenus et des dépenses (ERD) et autres modèles de rapports. S’il y a une personne plus apte que la personne-ressource désignée à recevoir cette information, veuillez indiquer ses coordonnées dans cette section.

Le signataire autorisé du fournisseur de services est un dirigeant ou un représentant auquel il a été conféré le pouvoir d’engager l’organisation pour un contrat à exécuter et qui peut être désigné comme personne-ressource. Il peut s’agir par exemple d’un dirigeant, d’un président ou d’un directeur général.

L’organisation est chargée de veiller à ce que toute personne qui signe des documents, comme les plans stratégiques, les ententes de CLPE ou les rapports soit légalement habilitée à lier l’organisation.

Conseil : Pour garantir la transparence et la responsabilité, on considère comme une pratique exemplaire de veiller à ce que la conseillère ou le conseiller en emploi et en formation du ministère ait une liste à jour des personnes, comme les membres du conseil d’administration, qui sont légalement habilitées à signer.

PARTIE 1 : INTRODUCTION AU PLAN STRATÉGIQUE DES CLPE

Sommaire

Le sommaire offre un aperçu du plan stratégique. Il vise à fournir au ministère et aux intervenants un résumé de l’objectif principal du plan stratégique ainsi que des renseignements qu’il contient. Le sommaire doit être bref et exempt de détails procéduraux inutiles ou de plans financiers détaillés.

Contexte et mandat

Cette section doit décrire le mandat du CLPE, comme énoncé dans son entente juridique avec le ministère. Le mandat doit décrire brièvement tout énoncé des responsabilités, toute exigence spéciale en matière de production de rapports ou toute autre date d’examen du CLPE.

Les énoncés de vision ou de valeur doivent aussi être inclus. Par exemple, un bon énoncé de vision précise l’avenir et l’impact du CLPE. Il répond aux questions suivantes : Quel est notre objectif? Quel est l’effet souhaité de notre travail au sein de notre collectivité? En outre, un bon énoncé de valeur doit répondre à la question suivante : En quoi croyons-nous?

Le CLPE doit prouver le lien entre son mandat et les objectifs, stratégies et activités du ministère, voire les priorités du gouvernement, le cas échéant.

Aperçu de l’organisation

Cette section décrit la capacité et l’expertise de votre organisation qui la qualifient pour atteindre les livrables proposés dans votre plan stratégique. Elle doit inclure les changements survenus au sein de votre organisation depuis le début du projet pilote. De plus, elle répond à la question suivante : « Quels changements l’organisation a-t-elle apportés pour assurer son succès? »

Comités consultatifs

Cette section doit décrire la structure du comité consultatif du CLPE établie pour lui permettre de s’acquitter des fonctions qui lui sont confiées. Cette structure doit comprendre :

  • Une table de planification centrale composée des principaux représentants de la collectivité, comme les fournisseurs de services, les groupes d’employeurs et les différents ordres de gouvernement (c.-à-d. les municipalités, les ministères fédéraux et provinciaux, notamment le ministère de la Formation et des Collèges et Universités).
  • Des groupes de travail spécialisés, qui mèneront des consultations ciblées et détaillées sur des problèmes propres au marché du travail local ou sur des secteurs spécialisés. Leur structure doit prévoir :
    • la consultation des industries, par l’inclusion des principaux représentants des industries, des syndicats et de la collectivité;
    • la planification des services, par l’inclusion des principaux fournisseurs de services, représentants de réseau et groupes de défense locaux;
    • la collaboration entre administrations publiques ou ministères, par l’inclusion de représentants des principales municipalités et des principaux ministères provinciaux et fédéraux qui offrent des services à la collectivité;
  • un secrétariat, qui assurera un soutien :
    • de nature administrative (en organisant et en animant des rencontres, des activités, etc.);
    • en matière de collecte, d’analyse et de diffusion aux intervenants locaux de renseignements sur le marché du travail;
    • en servant d’agent de liaison avec les intervenants et en favorisant la mobilisation et les partenariats.

PARTIE 2 : ÉLABORATION DU PLAN STRATÉGIQUE

Contexte des conditions du marché du travail local

Cette section doit fournir des renseignements de base sur les collectivités de la région du CLPE, ainsi que quelques-unes des difficultés et des occasions propres au marché du travail local. Elle doit aussi inclure un aperçu historique des tendances locales en matière d’emploi et de marché du travail, ainsi que les inquiétudes et les difficultés actuelles. De plus, cette section doit offrir un aperçu des constatations relatives aux conditions locales définies par le CLPE et d’autres intervenants de la région. Enfin, la section doit fournir les effets à court et à long terme du CLPE.

Conseil : Les effets à court terme sont les effets prévus sur la collectivité pendant les 18 mois que dure le projet pilote, alors que les effets à long terme sont les effets prévus sur la collectivité une fois le projet pilote terminé.

Élaboration du plan

Cette section doit décrire le processus entrepris par le CLPE pour élaborer le plan stratégique. Le CLPE doit notamment y inclure les éléments suivants :

  • Les activités de consultation, de rayonnement et d’établissement de partenariats entreprises avec divers intervenants locaux afin d’inciter la collectivité à cerner les difficultés et les occasions du marché du travail local et les besoins de perfectionnement de la main-d’œuvre ainsi qu’à y répondre.
  • Les méthodes de recherche fondée sur des faits utilisées pour définir les difficultés et les occasions propres au marché du travail local énoncées dans la section précédente. Ces méthodes comprennent un résumé des constatations tirées d’études qualitatives et quantitatives qui seront utilisées pour définir les objectifs et les projets du plan stratégique.
  • Toute analyse de fond des caractéristiques locales en matière d’emploi, de marché du travail et de sociodémographie utilisée pour éclairer le plan stratégique.

Les CLPE peuvent profiter de cette section pour résumer les principales contraintes des activités de recherche proposées qui peuvent nuire à leur capacité de tirer des conclusions claires relativement aux difficultés et aux occasions propres au marché local définies dans le plan. Ainsi, les CLPE doivent aussi décrire la façon dont ils surmonteront ces contraintes grâce à des activités subséquentes pendant la mise en œuvre du plan stratégique.


PARTIE 3 : ENGAGEMENTS EN MATIÈRE DE RENDEMENT DES CLPE

Instructions générales

Les CLPE contribueront à l’amélioration des conditions du marché du travail dans les collectivités locales grâce aux activités ci-dessous, qui sont fondées sur des faits et définies comme étant des priorités par les partenaires communautaires.

  • Renseignements sur le marché du travail – Les conseils élargiront la compréhension actuelle des problèmes et des besoins relatifs au marché du travail local et amélioreront l’accès aux ressources documentaires sur le marché du travail. Plus précisément, le ministère a défini les priorités suivantes pour les CLPE :
    • mieux comprendre les caractéristiques du marché du travail local grâce aux sources de données préexistantes;
    • mieux comprendre les caractéristiques du marché du travail local grâce à la prise de contact avec la collectivité;
    • déterminer les principaux changements des caractéristiques de la main-d’œuvre locale;
    • cerner les tendances en matière d’industries, de ressources humaines ou socio-économiques qui ont un effet sur le marché du travail local;
    • analyser les besoins de formation et les possibilités d’emploi dans la collectivité ou dans les industries locales;
    • cerner les possibles décalages de compétences entre les emplois en demande et l’offre sur le marché du travail local.

Par exemple, un des livrables des CLPE serait l’offre de séances d’information pour développer une capacité locale à analyser et à interpréter les renseignements sur le marché du travail local en vue d’une planification efficace.

  • Planification intégrée – Les conseils serviront de points de contact central et de facilitateurs principaux pour l’établissement de liens entre les employeurs, les fournisseurs de services, les autres ministères et ordres de gouvernement et d’autres groupes de la collectivité afin de cerner les difficultés et les occasions relatives au marché du travail et au perfectionnement de la main-d’œuvre, les lacunes dans les services d’emploi et de formation ainsi que dans les services sociaux à la personne et d’y réagir, grâce à la planification collaborative.
  • Coordination des services offerts aux employeurs – Les conseils serviront de plaques tournantes pour mettre en contact les employeurs, les associations professionnelles, les groupes sectoriels et d’autres groupes patronaux avec les services d’emploi et de formation susceptibles de répondre à leurs besoins de perfectionnement de la main-d’œuvre; les conseils coordonneront les services offerts aux employeurs, comme la prospection d’emploi et les stages, en collaboration avec les fournisseurs de services d’emploi et de formation locaux, y compris les services extérieurs au réseau Emploi Ontario, comme l’aide à l’emploi d’Ontario au travail et le Programme ontarien de soutien aux personnes handicapées – soutien de l’emploi.
  • Recherche et innovation – Les conseils collaboreront avec les intervenants de la collectivité à l’élaboration de projets liés à la recherche et à la mise à l’essai d’approches novatrices visant à examiner les difficultés ou les occasions du marché du travail local. Par exemple, un des livrables des CLPE serait de faire des recherches dans la collectivité sur des problèmes propres au marché du travail local qui touchent les employeurs.
  • Communication des pratiques exemplaires et des formules prometteuses – Les conseils uniront leurs efforts à ceux des organisations provinciales et communautaires, notamment les autres conseils, pour définir et communiquer les pratiques exemplaires locales qui pourraient guider les mesures dans d’autres secteurs.

En plus des objectifs ci-dessus, les CLPE mettront au point des moyens efficaces d’acquérir des connaissances sur le marché du travail local et de les diffuser :

  • en créant un site Web bilingue et entièrement fonctionnel;
  • en élaborant une stratégie de diffusion de l’information pour s’assurer que les ressources publiées sur le site Web sont connues des intervenants clés et de la population;
  • en mettant au point des moyens d’acquérir des connaissances sur le marché du travail local et de les diffuser à divers publics.

Les CLPE doivent définir les livrables et les mesures de rendement proposés pour chacun des cinq secteurs d’activité des CLPE.

Le ministère a adopté une approche de planification stratégique basée sur un schéma du processus illustré ci-dessous :

schema de processus du plan stratégique

Chacun des termes sera défini plus précisément dans les sections ci-dessous; cependant, le schéma ci-dessus illustre la relation entre les principaux éléments des engagements en matière de rendement du modèle de plan stratégique.

Objectif stratégique

Cette section doit comprendre un aperçu de l’objectif prévu que le CLPE s’efforce d’atteindre. Les objectifs offrent aux organisations un plan détaillé qui détermine le plan d’action et les aide à se préparer à répondre aux besoins de la collectivité. Un objectif stratégique peut être défini comme un ensemble d’objectifs prévus que le CLPE s’efforce d’atteindre pendant les 18 mois que dure le projet pilote. La longueur de cette section du modèle de plan stratégique ne doit pas dépasser 500 caractères.

Livrablee

Un livrable est le produit d’un projet ou d’une activité de programme. Généralement, ils sont mesurés en fonction du travail accompli (nombre d’ateliers menés, d’outils créés et de matériel distribué, etc.).

Les CLPE doivent définir les livrables et les mesures de rendement proposés pour chacun des cinq objectifs des CLPE définis à la section 5.1.

Les CLPE doivent consulter l’annexe A de leur entente de CLPE et le guide de présentation de demandes en réponse à un appel de propositions pour obtenir une description complète des cinq secteurs d’activité avant de définir des livrables précis.

Veuillez noter que dans le cadre de la production de rapports pour le ministère concernant les livrables, le ministère exige des CLPE qu’ils offrent un accès aux produits et aux résultats ainsi qu’aux données sources appropriées servant à évaluer le projet pilote. En voici quelques exemples : rapports d’évaluateurs tiers, instruments d’enquête, résumés et rapports de consultation, analyses de données complémentaires.

De plus, le plan stratégique ne constitue pas une liste complète des activités entreprises par un CLPE pendant la période du projet pilote. Si aucun livrable concret n’est défini, alors les activités doivent être incluses dans les activités plus générales de l’organisation. La longueur de cette section du modèle de plan stratégique ne doit pas dépasser 500 caractères.

Résultat attendu

Un résultat est un avantage pour la collectivité ou un changement apporté à celle-ci rendu possible grâce au projet ou au programme et qui est étroitement lié à un livrable en particulier. Mesurable, il peut être lié au comportement, aux compétences, aux connaissances, à l’attitude, aux valeurs et à d’autres attributs. De plus, un résultat doit répondre à la question suivante : « En quoi les conditions d’un intervenant sont-elles meilleures après avoir reçu le service ou le produit créé? » La longueur de cette section du modèle de plan stratégique ne doit pas dépasser 500 caractères.

Des exemples de résultats sont énoncés ci-dessous :

Résultats de la phase de démarrage :

  • Établissement des tables de planification, des groupes de travail et du secrétariat du CLPE.
  • Mobilisation accrue de la collectivité dans la résolution des problèmes de perfectionnement de la main-d’œuvre grâce à une prise de contact élargie avec divers acteurs locaux, comme les employeurs, les fournisseurs de services, les municipalités et autres intervenants.
  • Meilleure connaissance collective du marché du travail local, notamment des conditions relatives à l’offre et à la demande de main-d’œuvre, du déséquilibre des compétences ainsi que de la diversité des besoins des employeurs en matière de perfectionnement de la main-d’œuvre.
  • Meilleure connaissance des systèmes d’emploi et de formation ainsi que des programmes et services connexes qui existent dans la collectivité ainsi que de leur interaction ou de leur absence d’interaction les uns avec les autres.

Résultats suivant la phase de démarrage :

  • Innovation et diversité accrues dans la prestation des services ou les partenariats de planification entre les fournisseurs de la collectivité et les autres acteurs.
  • Interdépendance claire des problèmes relatifs au marché du travail local, comme l’offre et la demande de main-d’œuvre, le déséquilibre des compétences et la diversité des besoins des employeurs en matière de perfectionnement de la main-d’œuvre, ainsi que des réponses à ces problèmes.
  • Interdépendance claire des réussites, des lacunes et des recoupements de programmes et services d’emploi, de formation et autres.
  • Renseignements sur le marché du travail local reposant davantage sur des faits.
  • Amélioration de la planification des services locaux, de la prestation des programmes et de l’accès à ces programmes et services.

Mesures du rendement

Une mesure de rendement doit être élaborée pour évaluer l’efficacité avec laquelle un livrable a permis d’atteindre le résultat attendu qui lui est associé. L’élaboration d’une mesure de rendement comprend la précision d’un ou de plusieurs indicateurs pour chaque résultat. Ces indicateurs servent à déterminer si un livrable a atteint son résultat et à évaluer son efficacité. La longueur de cette section du modèle de plan stratégique ne doit pas dépasser 500 caractères.

En ce qui concerne le rendement des CLPE, il s’agira surtout, au départ, de mesurer et de recueillir des données appuyant la mise au point de normes de rendement de base, à partir desquelles on pourra ensuite établir une norme générale de qualité des services si le projet pilote aboutit à un programme en bonne et due forme.

Pour élaborer une mesure de rendement, il est essentiel de définir :

  • la caractéristique ou le changement précis, observable et mesurable qui représentera l’atteinte d’un résultat;
  • les indicateurs précis qui mesureront le niveau d’atteinte du résultat.

Rôle

Dans cette section, les CLPE doivent préciser le rôle que jouera leur organisation tout au long du cycle de vie d’un livrable du projet. Le rôle de chaque organisation doit faire l’objet de discussions et être clairement établi avant que le plan stratégique ne soit achevé. Aux fins du plan stratégique, les rôles de l’organisation responsable et de l’organisation partenaire sont décrits ci-dessous.

Organisation responsable : c’est cette organisation qui assumera la principale responsabilité de la gestion des travaux et de la direction de la collaboration, qui aboutiront à l’élaboration d’une mesure de rendement, à la production du livrable ainsi qu’à l’atteinte et à la communication d’un résultat. De plus, c’est elle qui prendra l’initiative de communiquer les progrès à l’organisation partenaire pour s’assurer que tous les délais et tous les engagements sont respectés.

Organisation partenaire : Un CLPE sera désigné comme organisation partenaire lors de l’élaboration d’un partenariat officiel de planification des programmes et des services avec un ou plusieurs intervenants de la collectivité, dont il ne sera pas l’organisation responsable. Ce partenariat doit aborder les enjeux définis lors du processus de gouvernance et doit, autant que possible, s’harmoniser aux priorités d’Emploi Ontario en plus de les soutenir. Dans le cadre de tels partenariats, la pratique exemplaire veut qu’un protocole d’entente soit rédigé et signé avant d’entreprendre tout projet conjoint.

Bailleur de fonds : Il s’agit du CLPE qui octroie des fonds (soutien financier) à un tiers pour l’élaboration d’un projet de recherche et d’innovation. Les CLPE doivent mettre en place des pratiques administratives qui leur permettent de financer des projets pour :

  • prendre contact avec les intervenants de la collectivité pour leur faire connaître le soutien des conseils en faveur des projets de recherche et d’innovation portant sur le marché du travail local;
  • recevoir, évaluer et sélectionner les propositions de projet d’une manière ouverte, transparente et fondée sur les faits;
  • préparer des ententes de financement de projet établissant clairement les résultats attendus, le calendrier de paiement et l’obligation légale de rendre des comptes;
  • faire le suivi de la conception, de l’élaboration et de la mise en œuvre de tous les projets financés ainsi que des résultats connexes;
  • s’assurer que les fonds du projet ont été dépensés de manière appropriée et optimale au moyen de mesures de vérification et de reddition de comptes.

Remarque : Conformément à l’entente des CLPE, ces derniers doivent, d’une part, évaluer, sélectionner et financer au moins un projet de recherche et d’innovation visant à aborder des enjeux, des difficultés ou des occasions définis comme étant propres au marché du travail, réalisé directement par le CLPE et, d’autre part, allouer une partie de leurs fonds de fonctionnement habituels au financement d’au moins un projet de recherche et d’innovation d’un intervenant tiers local.

Dates de début et d’achèvement

Le ministère s’attend à ce que les CLPE prévoient proposer des livrables qui commenceront et prendront fin à différents moments de l’année. Les progrès liés aux livrables seront évalués dans des rapports trimestriels. La planification et le respect d’échéanciers sont particulièrement importants dans le cadre d’une collaboration, puisque l’organisation responsable sera chargée d’informer les organisations partenaires ou de soutien de tout retard.

Il incombe aux CLPE d’avertir leurs conseillères ou leurs conseillers en emploi et en formation du MFCU dans le cas où un livrable ne serait pas produit avant la date d’achèvement prévue. Si le livrable ne peut pas du tout être produit, l’organisation peut choisir d’en soumettre un autre à sa place.

La soumission, la modification ou l’approbation des livrables sont à la discrétion du ministère, et toute modification aux engagements contractuels doit faire l’objet de discussions avec votre conseillère ou votre conseiller en emploi et en formation du MFCU.

Justification pour les activités offertes

Cette section doit inclure un aperçu des raisons qui justifient le plan d’action décrit à la section sur les livrables.

Lorsqu’ils proposent un projet de recherche, les CLPE doivent utiliser cette section pour décrire les contraintes des activités de recherche proposées qui peuvent nuire à leur capacité de tirer des conclusions claires relativement aux difficultés et aux occasions propres au marché local définies dans le plan. Ainsi, les CLPE doivent aussi décrire la façon dont ils surmonteront ces contraintes grâce à des activités subséquentes pendant la mise en œuvre du plan stratégique.

Méthode

Lorsqu’un livrable comprend un projet de recherche, les CLPE doivent utiliser cette section pour décrire la façon dont ils mèneront le projet pour aborder les difficultés et les occasions propres au marché local définies dans le plan stratégique.

La section sur la méthode doit inclure une brève description du projet de recherche et des méthodes proposées pour en aborder les questions. Cela comprend une brève description du type de projet de recherche et des méthodes qui seront utilisées pour recueillir et analyser les données (exemples : examen de la documentation, analyse interrégionale, analyse du contexte, analyse des données quantitatives ou qualitatives).

Cette section doit définir les sources de renseignements et de données sur le marché du travail, les outils et les cadres de consultation ainsi que les méthodes de recherche qui seront utilisés. Cette section doit décrire la façon dont les données primaires ou secondaires seront recueillies dans le cadre du projet, le cas échéant (p. ex., au moyen d’instruments d’enquête, de sources secondaires, d’entrevues structurées ou semi-structurées).

Cette section doit aussi décrire les contraintes des activités de recherche proposées qui peuvent nuire à leur capacité de tirer des conclusions claires relativement aux difficultés et aux occasions propres au marché local définies dans le plan. Ainsi, les CLPE doivent aussi décrire la façon dont ils prévoient surmonter ces contraintes grâce à des activités subséquentes pendant la mise en œuvre du plan stratégique.

Lorsqu’ils proposent un projet de recherche, les CLPE doivent utiliser cette section pour décrire la façon dont ils prévoient aborder les difficultés et les occasions propres au marché local définies dans le plan.

Lorsqu’ils mènent des travaux de recherche, les CLPE doivent, conformément à leur entente, adhérer aux lignes directrices et aux principes ci-dessous afin d’offrir des analyses et de la recherche de haute qualité et objectives :

  • être objectif et systématique dans la conception et la réalisation de projets de recherche et d’analyses de données;
  • faire preuve de transparence en ce qui a trait aux intentions, à la méthode et aux contraintes des travaux de recherche, à la distorsion des données et à la subjectivité dans les analyses;
  • employer une méthode de recherche techniquement fiable qui convient à l’objectif prévu du travail de recherche;
  • formuler des conclusions et des recommandations basées sur de la recherche et des analyses rigoureuses et solides d’un point de vue méthodologique;
  • employer des méthodes systématiques de collecte, d’examen, de vérification et de stockage de données;
  • employer des méthodes et des analyses techniquement fiables qui conviennent à l’objectif prévu.

Les CLPE doivent aussi utiliser cette section pour déterminer si les résultats de la recherche, qui doivent être diffusés publiquement, seront examinés par un chercheur indépendant tiers qualifié embauché afin d’apporter un éclairage et une orientation aux activités liées à la recherche (p. ex., la création d’outils et d’instruments de collecte de données, l’élaboration d’analyses de recherche et la rédaction de rapports de recherche) avant leur publication. Si le CLPE ne prévoit pas faire appel aux services d’un chercheur indépendant tiers, il doit fournir une explication claire.

On attend des CLPE qu’ils financent des projets de recherche et d’innovation grâce à leurs fonds de fonctionnement habituels. Ils doivent recevoir, évaluer et sélectionner les propositions de projet d’une manière ouverte, transparente et fondée sur les faits et s’assurer que les fonds du projet ont été dépensés de façon adéquate au moyen de la surveillance financière et de la reddition de comptes.

Objectifs

Cette section doit comprendre un aperçu des principaux objectifs et les dates prévues des livrables proposés. Les CLPE produiront des rapports et présenteront des commentaires concernant le respect et la gestion des livrables et des engagements en matière de rendement dans le cadre de leur rapport trimestriel d’étape et d’ajustement. Les champs de cette section sont limités à 500 caractères.

Livrables additionnels

Au bas de chaque tableau se trouve un bouton vous offrant l’option d’ajouter un livrable supplémentaire lié à l’objectif. En cliquant sur ce bouton, vous ouvrirez un nouveau tableau qui contient les secteurs d’activité du CLPE, mais dont les autres champs sont vides.

Exemple de livrable

Le tableau ci-dessous aide à illustrer le lien entre le schéma du processus présenté à la section 5.1 et le modèle de plan stratégique.

Exemple d’un engagement en matière de rendement des CLPE du modèle de plan stratégique pour les renseignements sur le marché du travail

Exemple 2

Veuillez noter que les renseignements contenus dans le modèle de plan stratégique du CLPE ne seront pas tous nécessairement intégrés à son entente modifiée. Seuls les champs « Livrable » et « Date d’achèvement » seront utilisés dans le processus de création du contrat. Les champs restants seront utilisés pour éclairer vos discussions avec votre conseillère ou votre conseiller en emploi et en formation du MFCU et pour faciliter la surveillance et la production de rapports.

Soumission du plan stratégique

Une fois établi, le modèle de plan stratégique du CLPE précisera les engagements en matière de rendement intégrés à votre entente modifiée.

  • Le modèle de plan stratégique du CLPE devra être soumis au plus tard le 17 mars 2016 à 23 h 59.
  • Votre modèle de plan stratégique doit être envoyé par courriel à votre conseillère ou à votre conseiller en emploi et en formation (CEF) avec l’en-tête suivant : PLAN STRATÉGIQUE DU CLPE, <Id. du PS>, <nom de la collectivité> (par exemple « PLAN STRATÉGIQUE_CLPE 1234A_Collectivité ABC »).
  • Veuillez envoyer une copie complète de votre modèle de plan stratégique par courriel à l'adresse réservée aux projets pilotes des CLPE.